Chronique : A découvert d’Harlan Coben. #8

A découvert d’Harlan Coben est un roman publié aux éditions Pocket Jeunesse au prix de 18€90. Vous pouvez également le retrouver au format poche aux éditions Pocket au prix de 7€30.
Le résumé : « Une petite amie qui disparaît sans laisser de traces. Un père mort. Une mère junkie. Un oncle détective un peu envahissant. Les nuits s’annoncent blanches pour Mickey Bolitar. Et les petits drames du lycée semblent bien dérisoires à côté du terrifiant complot qui se trame autour de lui… »
Mon avis : J’ai commencé ce livre Vendredi dans la soirée et je viens tout juste de le terminer. Il ne m’a même pas fallu 48 heures pour terminer ce livre, c’est pour dire à quel point je l’ai adoré ! Alors certes, il ne fait que 278 pages mais sachant que je suis en période où les examens arrivent à grands pas, je délaisse un peu mes lectures.

Tout d’abord, sachez qu’en plus de ce roman, vous pouvez retrouver Mickey, Ema et Spoon dans deux autres aventures : A quelques secondes près et A toute épreuve. Autant vous dire que je vais m’empresser d’acheter ses suites.

Venons-en à l’histoire : Mickey vit chez son oncle, Myron Bolitar qui est une ancienne star du basket devenue détective, car son père est décédé dans un accident de voiture et sa mère est en cure de désintoxication. Suite à tout ça, il a donc emménagé chez son oncle temporairement et va intégrer un nouveau lycée pour son entrée en Seconde. Il va faire la rencontre d’Ashley avec qui il va avoir une sorte de relation jusqu’au jour où Ashley disparaît, laissant Mickey sans nouvelles… Tout en essayant de découvrir où est Ashley, il va se lier d’amitié avec Arthur (dont le surnom va rapidement devenir Spoon) représenté comme le geek du lycée et Ema représentée comme la fille toujours vêtue de noir, les yeux maquillés en noir, bref l’émo/gothique qui reste dans son coin et ne se mêle pas aux autres car elle est un peu la risée des autres. Ensemble, ils vont donc tenter de découvrir où est Ashley.

Je tenais à vous parler de l’amitié qui s’est liée entre nos personnages principaux. Si je devais la résumer en une seule phrase, ce serait : « nous contre le monde entier. » D’un côté, on a Ema, le petit génie de la bande, qui va à chaque fois les sauver d’aventures assez périlleuses, Spoon notre petit geek qui a des solutions à toutes vos questions et enfin, Mickey, notre héros d’un mètre quatre-vingts qui va se battre contre vent et marée pour retrouver Ashley. A eux trois, ils forment un trio de choc et jamais, mais vraiment jamais, ils ne se laissent tomber. Même dans les moments où on serait tenté de ne sauver que sa peau.

S’agissant d’un thriller, en dire rien que tout petit sur l’intrigue n’aurait plus aucun intérêt pour vous de lire ce livre. Tout ce que j’ai envie de vous dire, c’est que même si c’est un thriller, ce n’est pas un thriller où l’intrigue est synonyme de prise de tête. Cependant, le livre évoque la Seconde Guerre Mondiale et donc le nazisme, les camps de concentration et d’extermination. Personnellement, c’est un sujet qui m’intrigue et que j’aime beaucoup (je vous l’accorde, c’est assez étrange de dire ça quand on sait les horreurs qu’on vécu tous ces gens…) donc j’ai vraiment apprécié ce côté là du roman. Après, je sais que ça peut être un sujet très sensible pour certaines personnes c’est pourquoi je tenais juste à vous prévenir.

En bref, c’est un livre que je vous recommande à 400%. Les pages glissent sous nos doigts sans qu’on y fasse attention, c’est un roman totalement addictif.

Publicités

Une réflexion sur “Chronique : A découvert d’Harlan Coben. #8

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s